Domingo, 27.04.08


... apresentada por Agnès Giard, que começa lindamente "An 33 : un Palestinien appelé Jésus, surnommé Christ, se fait flageller par des soldats, devenant ainsi l’icône du châtiment corporel dans la culture occidentale." e que refere também o surgimento da WHAP, nos anos 90, a minha escolha para ilustrar este post ( "Women wHo Administer Punishment) est la plus célèbre de ces revues spécialisées dans «les femmes qui appliquent la correction». Elles n'appliquent pas que la correction d'ailleurs, mais aussi des soufflets, des flagellations et des châtiments corporels en tous genres... Partant du principe qu'il faut battre son mari quand il est chaud, WHAP, véritable «guide de la femme moderne pour atteindre la félicité matrimoniale», se présente comme un manuel pour les novices du sévice : on y apprend à manier la cravache d'une main de maîtresse, et surtout à assoir son autorité sur le postérieur des mâles ! Ils ne demandent que ça, à en croire l'édito :«Frappez votre homme. Vos ongles rouges s'accordent si bien avec la couleur de son derrière !»").